Agadir imouzgaoune

20 octobre, 2011

Comme des rose

Classé sous amouzge — agadirimouzgaoune @ 17:34

Et passe les gens

J’étais assise sur le perron
Je regardais passer les gens devant la maison.
Certains avaient l’air très heureux
D’autres, au contraire, très malheureux.
Des couples se tenaient par la main
Et s’aimaient c’est certain.
Une femme âgée voulait traverser la rue
Un jeune garçon, à son secours, est venu
Poliment lui a donné le bras et l’a aidé
À se rendre sur l’autre trottoir en sécurité.
Un homme qui faisait pitié
Demandait la charité.
Quelques-uns lui donnaient des sous
D’autres ne lui donnaient rien du tout.
J’ai vu passé un handicapé
Il avait l’air heureux et gai.
Les gens le regardait comme si ce n’était pas normal
D’être gai et heureux quand on a déjà été malade.
Les enfants s’amusaient à jouer et chanter
Mais si un tombait, là j’entendais pleurer
Si vous voulez voir un peu ce qui se passe dans la vie
Allez vous asseoir sur votre galerie,


19 octobre, 2011

Comme des roses

Classé sous amouzge — agadirimouzgaoune @ 22:27

Comme des roses

Les mains des femmes sont comme des roses
Quand dans celles d’un homme, elles reposent.
Il doit les cueillir en douceur
Sans les froisser par son ardeur.
Il faut savoir doser les choses.
Un peu d’humour pour qu’elles éclosent,
Un peu de fougue mais sans violence,
De la finesse, de la romance
Et de la sensualité,
Il ne faut pas la négliger.
Bien mélanger sans agiter,
D’un peu de patience, arroser.
Si le résultat tarde un peu,
N’oubliez jamais, chers messieurs,
Ceux qui s’imposent en agresseurs
Se font envoyer sur les fleurs.

Classé sous amouzge — agadirimouzgaoune @ 21:58

Un ami sincère

Un ami, un vrai
On ne le perd jamais
Même si pendant quelque temps de lui on est éloigné
Quand on le revoit c’est comme si hier, on s’était parlé
Entre nous il n’y a aucun secret
Tout ce que l’on vit, l’autre le sait
Quand l’amour dans la vie d’un est entré
L’autre se fait discret, pour ne pas le déranger
Mais si la maladie chez l’un est installée
Tout en souffrant pour lui, l’autre sera là pour l’encourager
On a tous besoin d’un ami sincère
C’est le plus beau cadeau, que l’on peut avoir sur la terre.

Classé sous amouzge — agadirimouzgaoune @ 21:50

:: Tendre la main ::

 

« Peut-être qu’un voyage n’est pas tant un voyage dans le temps, ou un voyage dans l’espace, mais un voyage dans la présence. La plus grande distance que l’on peut parcourir est celle qui nous sépare de la personne qui est près de nous. »

-Nelle Morton

Je peux me laisser toucher par l’autre. Je peux être présent et sensible aux besoins, aux sentiments et aux difficultés des autres. Parce que je suis un être humain, je peux connaître ce que vit mon semblable. La compassion ne peux être passive. Je dois pouvoir réagir et venir en aide à ceux qui me tendent la main. Parfois, la compassion ne demande qu’un regard tendre et compréhensif. Parfois, elle demande plus. Elle demande surtout que je puisse me mettre dans les souliers de l’autre pour comprendre et pour partager.

Tiré du livre « Le bonheur: Un jour à la fois » 


14 août, 2011

IDAOUZIKI

Classé sous amouzge — agadirimouzgaoune @ 16:40

 LHLAF

original name: Agadir Imouzgaoun
geographical location:LHLAF Idaouziki,Taroudant, Sud, Morocco, Africa
geographical coordinates
: 30° 45′ 0″ North, 9° 12′ 0″ West 

Agadir imouzgaoune se trouve à la province de Taroudant;sur la route agadir-marrakech prés du barage Abdelmoumen. 

200% emo ! |
Blog Espace Photos |
le monde de sophie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | art photographie
| emoticone
| la ferme nature